Regretté Claude...

Publié le par Kilgore

>> Au milieu des hommages forcément convenus, cette bande-annonce d'une oeuvre made in Arte, vue sur Rue 89. Un peu plus Flaubert ou Maupassant que Balzac, en vérité, s'il faut désigner une parenté au XIXème, quoi qu'ait pu déclarer l'intéressé... et quoi que puisse en dire l'exégète Sarkozy (ou sa plume).

 

 
>> Que la bête meure (1969). Il suffit de dérouler la filmographie de maître Chabrol pour réaliser qu'on peine à choisir le meilleur. Regrets éternels.
 
 
 

Publié dans Florilège

Commenter cet article